Accueil / Actualités
Partager

Okayela, les couleurs de l'été

Okayela comme le dit bien son nom OKAY OU YE LA, cette activité se veut locale autant que possible, c’est-à-dire faire un zoom in sur les bonnes choses, les talents, les trésors cachés des Cayes.

Gamestart Corporation

 « Ne pas performer dans Okayela cette année aurait été un immense regret pour moi » a surligné DJ Nathan; Selon ses dires lors de son interview avec Gamestart Corporation, cette activité aurait été la plus belle de l’année. Tiko Entertainment, qui est soi dit en passant, aussi auteur d’Alagua, s’est surpassé lors de cette quatrième édition d’Okayela pour le plus grand plaisir des jeunes. « Couleur et musique, un concept attrayant pour le peuple Haïtien », c’est ce petit grain d’idée qui a donné naissance à cette explosion de couleurs.


D’après Marc Michel Jocelyn, l’un des managers de Tiko Entertainment, cette activité a pour but d'apporter du plaisir et de l’innovation aux festivités Cayennes. Penser à vous amuser en sécurité dans une ambiance joviale, c’est penser Okayela !!! Oh oui C'est possible de s'amuser sainement. Okayela comme le dit bien son nom OKAY OU YE LA, cette activité se veut locale autant que possible, c’est-à-dire faire un zoomin sur les bonnes choses, les talents, les trésors cachés des Cayes.


Le rêve de Marc pour Okayela, est que cette activité devienne un festival international qui ramenait beaucoup de touristes locaux et internationaux dans la ville des Cayes. Okayela se veut le représentant voire même l'identité des Cayes sur le plan international. C'est pour cette même raison que la plupart pour ne pas dire tous les artistes ou les Dj qui y ont performé sont des originaires de la ville des Cayes.


Ce 14 Août, le sol du centre-ville a vibré lors du show de motos. Le kick off party, ce mardi a été un avant-goût de ce qu'Okayela a en bagages. En plein centre de la ville des Cayes, aux alentours de la place d'Armes, s'est réuni un grand nombre de personnes pour le show de motocyclettes. Les défis étaient rudes, à se demander si c’était bien réel. Qui serait assez courageux pour tenter des parades et des poses aussi dangereux ! Un show incroyable, percutant et rocambolesque. Attention aux cœurs délicats !! Cependant, le meilleur restait à venir car le show n'était que la partie émergée de l’iceberg.


La place publique complètement éblouie par des jeux de lumières a fait ce soir-là, l’objet d’un immense tableau de couleurs. Les rues étaient bondées de jeunes, qui attendaient le renvoi de la messe de la Notre Dame pour commencer à s’amuser et à danser sous le rythme endiablé de la musique populaire. Avec un public complètement en délire, sous l’emprise totale des DJ et aussi des cocktails, on peut dire qu’une ambiance de folie régnait sur la place d’Armes dans la soirée.


Le public d’Okayela ne fut pas déçu cette année. Les organisateurs n’y sont pas allé de main morte et n’ont pas lésiné sur les dépenses, vue le décorde malade. A la créativité du décor et au stand immense, à la beauté de l’ensemble, un grand bravo à Morasha Geneus, la décoratrice de Tiko Entertainment. Du tableau de souvenir à l’entrée pour y mettre son empreinte, jusqu’aux performances percutantes des artistes invités, merci Okayela.



Plusieurs DJ étaient de la partie comme Kerbymix, Real Sound, Niouz, Nathan, Ghost et aussi des artistes de renom et chouchoute par le peuple Cayens tel que MOED ,PASCA et le trappeur STEEVE J BRYAN. Chacun d’entre eux a su à leur tour, amener le public à profiter en plein de la fête patronale. Car l’idée principale d’Okayela, c’est de prendre du plaisir aussi sainement que possible.



Ce qui attire le plus le public d’Okayela, c’est le fait de pouvoir se mariner dans la peinture et de se jeter des poudres multicolores et en sortir aussi coloré qu’un arc-en-ciel ; d’écouter de la bonne musique et du bon son qui invite à bouger et à se laisser aller à l’instant présent, jouer entre amis et se redécouvrir les joies de l’enfance.



Enfants, jeunes, adultes, tous ont pu trouver leur rythme et s’amuser ensemble et prendre du plaisir le jour de la fête des Cayes. Là où toutes les générations, toutes les classes sociales, la ou les Haïtiens se rencontrent et ne font qu’un: la génération Okayela.

A tous ceux qui ont manqué cette expérience inédite, on se dit A l'année prochaine !!!



 

A propos de l'auteur

Plus d'information

: 1545 Vues

Partager
S'abonner à Gamestart

Maintenant, vous pouvez vous abonner à GAMESTART et recevoir les publications par whatsapp, à partir de votre numéro de téléphone..

×

Easy Plus

" Nous disposons tout notre savoir-faire, pour vous attribuer des services agréables et de bonnes qualités, répondant à vos besoins et à vos attentes. "