Accueil / Actualités
Partager

Céphalées aiguës ou chroniques, quelles en sont les causes?

Les céphalées connues sous le nom de " maux de tête " est un symptôme très fréquent et répandu partout à travers le monde. Elles figurent parmi les causes les fréquentes de consultation en médecine générale et sont responsables de 20% d'absentéisme au travail ou à l'école. Bien que la plupart des gens présentent une cause bénigne de céphalées, une investigation soigneuse à la recherche d'une cause secondaire est indispensable. Quelles en sont les causes?

Gamestart Corporation

Des céphalées aiguës ou chroniques, quelles en sont les causes ?

Les céphalées connues sous le nom de " maux de tête " est un symptôme très fréquent et répandu partout à travers le monde. Elles peuvent être révélatrices ou non d'une maladie sous-jacente. On distingue en autre les céphalées primaires et les céphalées secondaires

La céphalée primaire est une céphalée survenant sans aucun lien avec une autre pathologie, une anomalie ou un traumatisme identifiable. Les deux principales céphalées de cette catégorie sont: la migraine et les céphalées de tension. Toutefois, certains présentent à la fois une migraine et une céphalée de tension dite céphalée mixte.

La migraine se définit comme un ensemble de symptômes, dont le mal de tête (céphalée). Elle se caractérise par une douleur survenant par crise, s’installant de manière progressive (et pas brutalement), pouvant durer de 4 heures à 3 jours (s’il n’y a pas traitement).Elle est souvent « pulsatile » :elle se présente comme une sensation de « cœur qui bat dans la tête », « coups de marteau ». Son intensité  est augmentée par un effort physique (marcher, monter les escaliers, …).La douleur est le plus souvent située d’un seul côté de la tête, droit ou gauche et est associée à des nausées, vomissements ou gêne à la lumière et au bruit.

Les céphalées de tension quant à elles,  sont des maux de tête touchant les deux côtés du crâne, « en casque », L'intensité de la douleur n'étant pas accentuée par l’activité physique. Ces céphalées reflètent souvent un état de tension psychique excessive liée au surmenage ou au stress, sans perturbation de la personnalité sous-jacente. Les céphalées de tension sont épisodiques ou chroniques . Comme pour la migraine, leur chronicité est souvent liée à des abus médicamenteux.

Les facteurs psychologiques sont également à rechercher systématiquement, car ils peuvent favoriser la chronicité des céphalées.

Hormis les causes précitées, une céphalée peut survenir en raison du manque de sommeil, d'une prescription de lunettes incorrecte, du stress (physique, émotionnel ou psychique), de l'exposition à un bruit fort etc. 

  • Les céphalées secondaires peuvent être dues à un traumatisme au niveau du crâne, une maladie systémique(de causes générales ou  infectieuses comme une sinusite ou une méningite), une hypertension artérielle,  un abcès cérébral, une tumeur , un glaucome aigu ou à un médicament pour ne citer que ceux-là.

Dans toutes les situations énoncées, les céphalées restent un gêne qui amène souvent en consultation. Donc ayant l'un des symptômes qui peuvent être associés, il faut rechercher qu'elle en est la cause avant que ce soit chronique ou que la situation se complique. 





A propos de l'auteur

Plus d'information

: 1242 Vues

Partager
S'abonner à Gamestart

Maintenant, vous pouvez vous abonner à GAMESTART et recevoir les publications par whatsapp, à partir de votre numéro de téléphone..

×

Easy Plus

" Nous disposons tout notre savoir-faire, pour vous attribuer des services agréables et de bonnes qualités, répondant à vos besoins et à vos attentes. "